Sie sind hier

DE Lesueur, peintre voyageur

DE Angleterre

DE Angleterre

Escale d’un mois en Angleterre. Lesueur et Maclure partent de Paris le 15 août 1815 pour Dieppe. Le 18,...

Komplette Beschreibung
Zoom

Wie ist dieser Plan zu verwenden?

X Schließen

Près de 8000 documents papiers, dessins et manuscrits, sont conservés au Muséum. Tous sont liés à Charles-Alexandre Lesueur et à son entourage proche.

Peintre voyageur, savant aux multiples talents, Lesueur a laissé au Havre plus de 4500 dessins qui peignent le monde qu’il a vu et étudié. Des paysages, des portraits, des animaux, des fossiles, des minéraux d’Australie, des Etats-Unis et de France.

Exotique, belle, historique, originale, cette collection est un joyau.

Découvrez-la en naviguant sur la carte interactive !

La collection Lesueur est en ligne grâce au mécénat de la société CRAM. Rendez-vous dans les pages "ils nous soutiennent" pour en savoir plus.

 


Terres Australes, Etats-Unis, France...découvrez les grands voyages de Charles-Alexandre Lesueur en cliquant sur les onglets ci-dessous.

Le voyage de découverte aux Terres Australes

En octobre 1800, le Géographe et le Naturaliste quittent le port du Havre avec à leur bord un équipage de deux cents hommes dont une vingtaine de savants. Leur destination est l’Australie (alors appelée Nouvelle-Hollande). Cette expédition scientifique de Bonaparte porte un triple objectif : compléter la reconnaissance géographique des côtes de l’Australie, effectuer un inventaire des espèces animales et végétales qui y vivent, et décrire les populations rencontrées par l’écrit et par le dessin.

L’expédition est exceptionnelle en matière scientifique, et dramatique en matière humaine. Pendant les 4 années de l’expédition les difficultés de navigation, les conditions d’hygiène et les maladies provoquent de nombreux décès parmi les matelots et les savants. Le commandant Nicolas Baudin lui-même meurt à l’Île Maurice le 16 septembre 1803. Pourtant, la moisson scientifique est exceptionnelle : les côtes sud australiennes sont désormais parfaitement connues et plus de 100.000 échantillons sont rapportés, parmi lesquels des animaux et plantes vivants qui s’acclimateront au Muséum de Paris et au château de la Malmaison, résidence de Joséphine Bonaparte. Quant aux échantillons inertes et aux dessins, ils sont aujourd’hui essentiellement conservés au Muséum de Paris et au Muséum du Havre.

21 années aux Etats-Unis

Au printemps 1815, le géologue William Maclure (1763-1840) vient en France pour s’informer de l’avancement des sciences. Président de l’Academy of Natural Sciences de Philadelphie et riche homme d’affaires, il consacre une partie de sa fortune aux sciences naturelles.

À cette époque Charles-Alexandre Lesueur est connu pour ses talents de dessinateur naturaliste révélés grâce au Voyage de découvertes aux Terres Australes (1800-1804). Maclure lui propose de l’accompagner pendant deux ans aux États-Unis, en qualité de dessinateur. Le contrat est signé le 8 août 1815.

Le voyage comprend deux escales : trois mois dans le Sud de l’Angleterre et quatre mois dans les îles des Antilles. Lesueur et Maclure arrivent à New York en mai 1816, et s’installent rapidement à Philadelphie. Lesueur y reste une dizaine d’années, avant de rejoindre ses amis savants installés dans l’Indiana.

Ce sont finalement près de vingt deux années qu’il passe aux États-Unis, sans que ses finances ne lui permettent de revenir en France pour de brefs séjours. Plusieurs domaines scientifiques attirent son attention : zoologie (animaux), géologie (minéraux), paléontologie (fossiles), archéologie (fouilles de sol).

À son retour en France en juillet 1837, Lesueur déclare 473 kg de matériel parmi lesquels des livres et des objets d’histoire naturelle.

DE Angleterre

Escale d’un mois en Angleterre. Lesueur et Maclure partent de Paris le 15 août 1815 pour Dieppe. Le 18, ils arrivent en bateau à Newhaven et se rendent ensuite à Londres. Leur séjour est ponctué de rencontres avec des savants. Ils se rendent ensuite à Charlton, au sud-est de Londres, lieu important en matière de paléontologie. Autre site important, celui de Stonehenge et ses immenses roches dressées. Ils entament alors un périple à travers les Cornouailles. Scènes de vie quotidienne et notes géologiques emplissent les carnets de Lesueur.

DE Angleterre

DE Angleterre

Escale d’un mois en Angleterre. Lesueur et Maclure partent de Paris le 15 août 1815 pour Dieppe. Le 18,...

Komplette Beschreibung

Wie ist dieser Plan zu verwenden?

X Schließen

Das Museum besuchen

Sammlungsdatenbank

Up