You are here

Flux RSS

Renforts au chantier !

31 January 2018 

Nouvel épisode de notre chantier des collections : le quotidien des agents du Muséum ! Eh oui, entre deux expositions, pas de vacances, mais les renforts arrivent pour soutenir notre équipe en charge du chantier. Détails et présentations !

Le chantier descend d'un niveau mais gagne en qualité ! Nous avons terminé de traiter les collections du deuxième étage et nous descendons au premier, lieu d'accueil du fonds de la pédagothèque. Avec ce nouvel espace, nous avons eu des renforts, et des renforts de qualité !

Légende : Hugo et Léo en plein déménagement ; © Antoine Vittrant

Un spécialiste

Nous avons pu accueillir notamment François Huet, spécialiste de géologie, qui nous a aidés à y voir plus clair sur les fonds de pétrologie (les roches) et de minéralogie (les cristaux). Beaucoup de ces objets n'étaient pas identifiés et ce n'est pas une mince affaire pour s’y retrouver lorsque l'on n'est pas un minimum expérimenté. Nous l'accueillerons avec plaisir sur la suite du chantier.

Légende : François Huet, à gauche et Léa, à droite ; © Hugo Bordet

Des stagiaires

Tout au long de l'année, le Muséum accueille de nombreux stagiaires et ces derniers sont toujours les bienvenus !

Notre premier stagiaire de l'année, Simon Vincent, a pu découvrir notre métier à l'occasion d'un stage d'une semaine. Il nous a supportés au quotidien (c'est déjà un sacré défi !) et nous a aidés à finir le chantier du deuxième étage. Très méticuleux et calme, il a apporté un véritable plus à l'équipe. Nous le laissons se présenter :

"Titulaire d’un master en énergétique du bâtiment, je n’ai pas eu l’occasion d’exercer un travail dans ce domaine. Intéressé par le champ culturel et ayant fréquenté habituellement les musées depuis mon enfance, rejoindre l’accueillante et sympathique équipe du projet « Nouvelles Réserves » à l’occasion d’un stage d’immersion professionnelle fut un vrai plaisir. Je tiens à remercier cette équipe de m’avoir accueilli avec la reconnaissance de mon handicap (autiste asperger). Cette semaine de stage m’a permis de découvrir le métier et des tâches concrètes de l’agent de récolement des collections et de m’approprier les conditions, le contexte et l’environnement de travail du chantier de collections du muséum. Les collections traitées pendant cette période portaient sur les domaines de la zoologie, de la pétrologie et de la botanique. Ma plus grande mission consistait surtout à effectuer des prises de vues des collections. Environ 490 objets ont été photographiés durant ces 5 jours. Il m’était indispensable de me familiariser avec le fonctionnement de l’appareil photo et de connaître les protocoles de manipulation et de conditionnement des objets ainsi que les techniques de manutention et de rangement des caisses. Hormis le chantier des collections, j’ai aidé l’équipe dans les préparatifs nécessaires au déménagement d’une girafe prochainement exposée au muséum. Je n’ai pas eu l’occasion de me familiariser avec les inventaires informatisés. L’équipe me propose une deuxième semaine de stage prochainement pour découvrir les opérations de gestion de la pédagothèque du muséum."

Notre deuxième stagiaire, Marius, était présent la semaine dernière et nous le laissons se présenter lui-même en quelques mots :

"Je m’appelle Marius Lemaistre et je suis scolarisé au sein du collège Jean Jaurès d’Evreux. J’ai effectué le stage d’observation proposé aux troisièmes au Muséum d’histoire naturelle du Havre. Je suis passionné par les sciences naturelles et plus particulièrement par l’archéologie ainsi que par la zoologie. Pendant ma semaine de stage, j’ai découvert le chantier des collections, une partie de la préparation de la future exposition, « Le Génie de la Nature » et une équipe chaleureuse. Mais ce stage m’a surtout permis de lever le voile sur l’univers si mystérieux et attirant d'un muséum, malgré une girafe capricieuse !"

(Pour suivre les aventures de la girafe, patientez quelques semaines, un article est en cours de rédaction !)

Des renforts en interne

Profitant de la fermeture du Muséum entre deux expositions, l’équipe de l’accueil était occupé à l'inventaire de la boutique et du matériel de médiation. Ayant terminé, nous avons accueilli ces membres au chantier de la pédagothèque, à savoir Florence, Guillaume, Hélène, Isabelle, Laurence... L'ensemble de l'équipe de l'accueil et de médiation est venue et nous avons pu mener plusieurs opérations :

  • le nettoyage des boites de conditionnement transparentes (habituellement très onéreuses) de toutes tailles qui vont nous être très utiles sur le chantier,

  • l'aspiration du stock de barytine (nous y reviendrons dans un prochain épisode...),

  • la préparation du nouveau chantier de la bibliothèque avec le montage d'étagères et l'installation de la salle,

  • le capitonnage des bacs, une norme imposée pour l'ensemble des caisses traitées,

  • le redéploiement de la paléontologie,

  • la poursuite de l'inventaire de la zoologie,

  • le traitement des caisses à problème comme des oursins crayons avec les radioles à coller, des objets mal distribués (du lichen, auparavant inventorié en zoologie que nous avons versé en botanique par exemple).

Légende : Guillaume ; © Hugo Bordet

Ces renforts marquent notre record de membres d'équipe avec 9 agents d'accueil, un stagiaire de 3e, notre récent bibliothécaire, Jérôme, et l'équipe chantier à 4, soit deux journées où nous étions 15 personnes à travailler sur le chantier. Des journées intenses qui préfigurent les chantiers collectifs qui se mettront en place pour le déploiement des futures réserves.

Et, last but not least, les "Girlz" ! Les Boyz, que nous sommes, sommes rodés à la pratique (heureusement depuis deux mois...) : nous avons établi une méthodologie claire et assimilée, le nombre de spécimens traités augmente parallèlement à la finesse et à la qualité de notre inventaire. Nous avons donc accueilli Élise, Coralie et Janine, des collègues de l'accueil également. Elles sont plus spécifiquement attachées au chantier jusqu'à la réouverture et c'est une révolution ! Nous avons eu jusqu'à quatre chaines d'opération simultanées ! Une équipe avançant sur la pétrologie, une autre sur la zoologie, une autre sur la botanique et un binôme sur la paléontologie.

15002000Légende : Élise ; © Hugo BordetLégende : Élise ; © Hugo BordetZoom http://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/img_3613.jpg?itok=CQ8NOp4a
15002000Légende : Guillaume et Antoine ; © Hugo BordetLégende : Guillaume et Antoine ; © Hugo BordetZoom http://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/img_0453.jpg?itok=iswrCg9f
15002000Légende : Coralie ; © Léo FrézelLégende : Coralie ; © Léo FrézelZoom http://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/img_3610.jpg?itok=XTfgPvNO
1000750Légende : Janine ; © Hugo BordetLégende : Janine ; © Hugo BordetZoom http://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition_portrait/public/multimedia/img_0484.jpg?itok=Z3_r6Z1F

Un réel atout pour l'équipe !

Ces moments d'échanges nous sont très utiles. Durant les journées de formation de cette "nouvelle équipe", nous avions pensé avoir ralenti le rythme (ce qui est normal) alors que nous avons doublé nos chiffres ! Nous avons hâte de continuer.

Si j'osais caricaturer (Vas-y ose !  Bon ok...), il existe trois publics au sein des muséums à savoir :

  • les visiteurs venant lors des horaires d'ouverture, que ce soit lors d'événements, d'expositions, de visites guidées ou non,

  • les spécialistes travaillant souvent sur les spécimens, en réserves, en bibliothèque (oui il y en a une au Muséum du Havre, oui nous en parlerons bientôt...), en laboratoire,

  • et un public souvent oublié mais essentiel, le public interne.

Pour ce dernier, on parle de l'ensemble du personnel : comptable, agent d'accueil, conservateur, administratif, chargé de projets, médiateur, etc. On pourrait penser qu'il est plus facile d'en apprendre davantage sur les collections, de se former, mais il arrive très (trop !) souvent que ce patrimoine soit mal connu des équipes.

D'un tel chantier collectif, nous sortons enrichis (professionnellement surtout), épanouis et cela offre à chacun  l'opportunité de mieux connaitre les collections et de s'approprier ce patrimoine. Une connaissance qui a tous les niveaux de projets - qui pour la plupart sont très transversaux - est un véritable plus.

Un muséum est là pour transmettre un patrimoine et enrichir intellectuellement l'ensemble des publics, ce travail commence au sein des équipes même pour que le public en bénéficie le mieux possible.

Bref, le chantier avance bien, les renforts sont de qualité. À bientôt !

Ci-contre : déjeuner en équipe ! © Hugo Bordet


Rédaction : Hugo Bordet, Marius Lemaistre, Simon Vincent

Relecture et mise en ligne : Guillaume Mallard, Alice Michonnet, Mathilde Créton

Chantier des collections - Pédagothèque - Collections

Votre commentaire a été ajouté à la file d'attente pour modération par l'administrateur du site et il sera publié après son approbation.
Dispostif anti-spam *

Envoyer


* champs obligatoires
Up