Vous êtes ici

Flux RSS

Coulisses d'une restauration : le balafon

26 décembre 2012 

Le Muséum vient de faire restaurer l’un des deux balafons de sa collection d’Art africain. Daté du XIXème siècle et entré en collections avant 1903, cet instrument de musique à percussion originaire du Mali est typique de la culture Mandée d’Afrique de l’Ouest.

Découvrez les coulisses d'une restauration délicate.

Quelle restauration pour le balafon du Muséum ?

Plusieurs des lames de bois composant le balafon étaient détachées et certaines des calebasses servant de caisses de résonnance sous ces lames étaient cassées. Toutes les calebasses, sauf une, avaient perdues les membranes (appelées mirlitons) qui obstruaient les trous ménagés dans leurs parois. Ces mirlitons conféraient autrefois un timbre particulier au son du balafon. Une restauration s'avérait donc indispensable pour garantir la bonne conservation de cette œuvre exceptionnelle, dont la structure devenait trop fragile.

L'instrument a donc été confié pendant plusieurs mois à Claire Musso, restauratrice d'objets archéologiques et ethnographiques, qui a eu pour mission de le nettoyer, le consolider et le remettre en état de jeu.

Dans les musées, la restauration des objets est très codifiée : les interventions effectuées servent à rétablir l'état historique de l'objet, à améliorer son intégrité esthétique et parfois, comme ici, à rendre son utilisation initiale à nouveau possible sans danger. Les restaurateurs doivent toujours rendre leur intervention lisible (la partie restaurée de l'objet doit se distinguer de la partie ancienne, par exemple grâce à une couleur ou un matériau différents) et réversible (ils doivent travailler uniquement avec des matériaux qui pourraient facilement être éliminés si besoin). Ils ne peuvent pas non plus recréer un élément disparu de l'objet s'ils ne possèdent pas une documentation historique certaine sur ce dernier.

Ainsi, pour le balafon du Muséum, Claire Musso a notamment pu recréer les mirlitons grâce à l'étude d'autres instruments des collections françaises et grâce à la présence d'une de ces membranes, quasi indemne, sur une calebasse de l'instrument. De même, elle a retiré du nylon posé il y a probablement plusieurs décennies pour soutenir les calebasses, au profit de fils de cotons, plus adaptés.

Le balafon ainsi restauré fera l'objet d'un enregistrement sonore grâce à l'aide d'un ethnomusicologue et d'un musicien.

Pour en savoir plus sur le balafon du Muséum, consultez sa fiche

Les étapes de la restauration en images

7162000Avant restaurationOn voit que certaines des calebasses, situées sous les lames, sont détachées et que les mirlitons (membranes censées obstruer les trous des calebasses) ont disparu. Avant restaurationOn voit que certaines des calebasses, situées sous les lames, sont détachées et que les...Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/profil_mirlitons_1_avant_hq.jpg?itok=spPxsJ9GMuséum du Havre - Photo Claire Musso
7822000Après restaurationAprès restaurationAgrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/profil_mirlitons_2_apres_hq.jpg?itok=e5RgMPaNMuséum du Havre - Photo Claire Musso
13332000L’une des calebasses, très encrassée, avant restaurationL’une des calebasses, très encrassée, avant restaurationAgrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/encrassement_dans_une_calebasse.jpg?itok=NXfw-JUCMuséum du Havre - Photo Claire Musso
13332000Les lames ont été nettoyées soigneusement avec une solution eau/éthanol.Les lames ont été nettoyées soigneusement avec une solution eau/éthanol.Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/nettoyage_lame_eau_ethanol.jpg?itok=eEKHJ82IMuséum du Havre - Photo Claire Musso
13332000Avant / Après : les calebasses cassées ont été recollées et remises en place avec des matériaux adéquats.Avant / Après : les calebasses cassées ont été recollées et remises en place avec des...Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/petites_calebasses_1_avant_collage_et_remise_en_place.jpg?itok=1eR6NW7MMuséum du Havre - Photo Claire Musso
13332000Avant / Après : les calebasses cassées ont été recollées et remises en place avec des matériaux adéquatsAvant / Après : les calebasses cassées ont été recollées et remises en place avec des...Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/petites_calebasses_2_apres_collage_et_remise_en_place.jpg?itok=5iPORfkiMuséum du Havre - Photo Claire Musso
13332000Photographie du seul mirliton toujours existant sur le balafon avant sa restauration et qui a servi de modèle pour recréer les nouveaux. Historiquement, il s’agissait le plus souvent de toiles d’araignées ou d’ailes de chauves-souris... Impossible toutefois d’identifier ici ce matériau !Photographie du seul mirliton toujours existant sur le balafon avant sa restauration et qui a servi...Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/seul_mirliton_quasi_intact_2_-_apres_comblement_des_trous_au_papier_japon.jpg?itok=tu62hmR6Muséum du Havre - Photo Claire Musso
13332000Outils de fabrication des nouveaux mirlitons : papier japonais (très fin mais très résistant), peinture acrylique et colle cellulosique.Outils de fabrication des nouveaux mirlitons : papier japonais (très fin mais très résistant),...Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/fabrication_des_mirlitons_de_remplacement.jpg?itok=1UKLm4z4Muséum du Havre - Photo Claire Musso
13332000Afin de raccrocher les lames du balafon, la restauratrice a utilisé du papier japonais épais qu’elle a coloré pour le faire ressembler au boyau animal utilisé au XIXème siècle. Afin de raccrocher les lames du balafon, la restauratrice a utilisé du papier japonais épais...Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/une_extension_de_lien_en_boyau.jpg?itok=KoiBncybMuséum du Havre - Photo Claire Musso

 


Texte : Nadège Sébille

Photographies : Claire Musso

Le Muséum remercie très chaleureusement la restauratrice Claire Musso d'avoir accepté de se prêter avec talent au jeu du reportage photo.

restauration - balafon - musso - Collections - afrique - instrument de musique - Sebille

Votre commentaire a été ajouté à la file d'attente pour modération par l'administrateur du site et il sera publié après son approbation.
Dispostif anti-spam *

Envoyer


* champs obligatoires

Catégories

Archives

Up