Vous êtes ici

Flux RSS

Dans les coulisses des "tournées" d'œuvres d'art

02 mai 2019 

A l’occasion de l’exposition sur Jean Dubuffet, « Jean Dubuffet, un barbare en Europe », qui a débuté le mercredi 24 avril dernier au musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem) de Marseille, s’est organisé il y a quelques jours un convoyage, rassemblant de précieuses pièces des collections du Muséum ainsi que du Musée d'Art Moderne André Malraux (MuMa).

Le masque du Ngil: une œuvre chargée de symbolique

L’un des trésors des collections du Muséum d’histoire naturelle du Havre, le masque du Ngil est parti courant avril pour presque deux années de voyage. Ce masque originaire du groupe des Fang au Gabon, a été exposé pour la dernière fois au Muséum en 2015, à l’occasion de l’exposition Coulisses, voyage au cœur d’un muséum. Ce masque est typique de la société secrète du Ngil des Fang du Gabon. Interdit par les autorités coloniales françaises en 1910, il tenait un rôle important dans les cérémonies sacrées tenues par le chef du Ngil, qui pouvaient donner lieu à des scènes de tortures, voire de mise à mort de personnes suspectées d’actes de sorcellerie ou de crimes. On lui reconnaît également un caractère d’exception au sein des collections européennes puisqu’il demeure l’un des derniers ayant appartenus à la société des Fang.

 

En savoir plus sur le masque Ngil : 

http://www.museum-lehavre.fr/fr/collections/l-homme/ethnologie

  

Après un mois de restauration spécifique dans le traitement des objets ethnographiques, le voilà prêt à entreprendre un parcours comparable à une tournée d’artiste. Au cours de son périple, la pièce prendra tout d’abord la direction de Marseille pour le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem), puis de Valence pour l’Institut Valencià d’Art Moderne (IVAM) puis pour Genève et son musée d’ethnographie (MEG). Ce parcours s’inscrit dans le circuit de l’exposition Jean Dubuffet, un barbare en Europe, qui rend hommage à cet acteur majeur de la scène artistique du XXe siècle : peintre, écrivain et inventeur de l’Art Brut. L’objet a été sélectionné par les commissaires de l’exposition car découvert par l’artiste dans les murs de l’ancien Muséum du Havre, il aurait fortement inspiré son œuvre. Personne ne contestera la noblesse de ses traits. La mise en lumière de toutes les sources d’inspiration de Jean Dubuffet fait l’objet de cette exposition, qui valorise aussi la manière dont l’artiste entremêle ses activités de peinture et d’écriture avec les recherches qu’il a consacrées à ce qu’il nomme l’Art Brut.

 

En savoir plus sur l’exposition du Mucem :

http://www.mucem.org/programme/exposition-et-temps-forts/jean-dubuffet-un-barbare-en-europe

http://www.mucem.org/programme/exposition-et-temps-fort/les-mondes-de-dubuffet

Ontogénèse, un prêt du MuMa, rejoint l’aventure

Telle « une troupe d’artistes en convoyage », le masque du Ngil est venu se joindre à quelques autres objets phares de l’œuvre de Jean Dubuffet et notamment Ontogénèse, oeuvre quittant les murs du musée d’art moderne André Malraux (MuMa) pour l'exposition également. Cette œuvre monumentale de Jean Dubuffet (1901-1985) de la série de « l'Hourloupe » est rarement prêtée à cause de sa fragilité. Cette peinture vinylique sur panneau stratifié de 2,50 x 3,10 mètres, datant de 1975, a été donnée par l’artiste lui-même au musée du Havre à la suite de l'exposition qui lui a été consacrée en 1977. Ontogénèse, ce titre énigmatique désigne le développement d'un être, depuis sa conception jusqu'à sa maturité. Avec cette série, Dubuffet prend le contrepied de ses œuvres antérieures, faisant disparaître toute texture au profit d'une quadrichromie largement cloisonnée, avec hachures et aplats, qu'il décline en tableaux, sculptures et vastes installations.

 

En savoir plus sur l’œuvre :

http://www.muma-lehavre.fr/fr/collections/oeuvres-commentees/20e-siecle/dubuffet-ontogenese

Jean DUBUFFET (1901-1985)
Ontogénèse
1975
vinyle sur panneau
251 x 316 cm
© MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn — © ADAGP, Paris, 2013

Un voyage très précisément orchestré

Pour ce type de déplacement, aucun détail n’est laissé au hasard et toutes les mesures de protection sont de rigueur : conditionnement de voyage sur-mesure pour le masque, notice de déballage/ ré-emballage, consigne de sécurité pour sa manipulation, conditions de transport convenues à l’avance… Ce fut une nouvelle occasion pour nous de saluer les équipes de la société Chenue, avec qui nous avons étroitement collaboré pour de précédents déménagements de nos collections. Les anecdotes partagées nous donneraient envie d’être de petites souris pour partir en voyage avec les pièces de collection...

11341595Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/img_3.jpg?itok=M98Nt-E4
15002000Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/img_4_bis.jpg?itok=4cqGlWX7
15002000Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/img_4.jpg?itok=_OyIHGJ7
15002000Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/img_5.jpg?itok=nKvpksso
15002000Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/img_6.jpg?itok=oejtIrTk

masque - Ngil - Ontogénèse - MuMa - Mucem - Institut Valencià d’Art Moderne - musée d’ethnographie de Genève - Muséum du Havre - Collections

Votre commentaire a été ajouté à la file d'attente pour modération par l'administrateur du site et il sera publié après son approbation.
Dispostif anti-spam *

Envoyer


* champs obligatoires

Catégories

Archives

Up