Vous êtes ici

Flux RSS

[podcast] pourquoi conserver les espèces ?

10 mars 2016 

Pourquoi s'inquiète-t-on de la disparition des espèces ? Est-ce grave ?
Motifs moraux, raisons scientifiques, considérations utilitaires se mêlent depuis longtemps, voire s'opposent. Patrick Blandin, professeur émérite au Muséum National d'Histoire Naturelle répond à quelques questions à notre micro...en attendant la rencontre du 15 mars au Muséum.
[photo : Morpho marcus, Muséum de Toulouse]

Au fait, pourquoi conserve-t-on les espèces ?

La conservation des espèces animales et végétales est une préoccupation ancienne, qui a pris véritablement de l'ampleur à la fin du 19e siècle et au début du 20e, en Europe et aux Etats-Unis. Aujourd'hui, on évoque un phénomène d'ampleur mondiale, la perte de biodiversité. Pourquoi s'inquiète-t-on de la disparition des espèces ? Est-ce grave ? Motifs moraux, raisons scientifiques, considérations utilitaires se mêlent depuis longtemps, voire s'opposent. Pour bien situer l'enjeu, qui est celui des relations des humains avec la nature, une réflexion éthique s'impose.

En attendant la conférence dessinée du mardi 15 mars au Muséum, Patrick Blandin donne quelques pistes de réponses à notre micro.

Podcast enregistré en partenariat avec Radio Albatros (94.3), propos recueillis par Pauline Jardin.

Patrick Blandin en quelques mots

Patrick Blandin est Professeur Emérite du Muséum National d'Histoire Naturelle. Il est entré en 1988 au Muséum comme Professeur, directeur du Laboratoire d'Ecologie Générale, fonction qu'il a exercée jusqu'en 1998. De 1994 à 2002, il a été le premier directeur de la Grande Galerie de l'Evolution du Muséum. Il a en outre dirigé le Laboratoire d'Entomologie, de 2000 à 2002. Le Muséum étant entré dans une phase de réorganisation, Patrick Blandin a été chargé de la direction, à titre provisoire, du Département du Musée de l'Homme, en 2002-2003. Il a ensuite rejoint le Département Hommes-Natures-Sociétés du Muséum, pour mener des recherches sur l'histoire et la philosophie de l'écologie, de la conservation de la nature et de la gestion de la biodiversité. En même temps, il a repris ses recherches, longtemps délaissées, sur la systématique, la biogéographie et l'évolution de papillons sud-américains, en particulier grâce à des missions de terrain au Pérou, où il se rend chaque année depuis 2005.

www.patrickblandin.com

Ecoutez l'interview


Curieux mardis - podcast - biodiversité - Patrick Blandin

Votre commentaire a été ajouté à la file d'attente pour modération par l'administrateur du site et il sera publié après son approbation.
Dispostif anti-spam *

Envoyer


* champs obligatoires

Catégories

Archives

Up