Le Muséum de demain

Découvrez ici les projets à venir du Muséum !

Soutenir le musée

Il y a 1001 façons de soutenir le Muséum et sans doute une pour vous !

Informations pratiques

Trouvez en quelques clics réponses à toutes vos questions !

Fermer

Découvrez les expositions du muséum

Les expositions et événements du Muséum vous emmènent au plus près du monde animal, végétal et minéral : un voyage fascinant au cœur des sciences et de la découverte, pour toute la famille.

Voir tous les événements Voir toutes les expositions itinérantes
Fermer

Découvrez les collections du muséum

Nous avons sélectionné pour vous les plus beaux échantillons et trésors de nos réserves. Voyage dans le temps et autour du monde...découvrez ces collections !

Voir la base de données des collections

Biodiversité

Fermer

Découvrez les ressources du Muséum

Le Muséum met ici à votre disposition un ensemble de ressources multimédia dédiées au musée, ses activités, ses collections et à la culture scientifique. Pour réécouter une conférence, voir ou revoir la vidéo d'une exposition, découvrir nos éditions numériques et bien plus encore...

Voir toutes les ressources
Fermer

Découvrez la boutique du Muséum

Découvrez ici les éditions du Muséum, les articles de papeterie et souvenirs en lien avec les expositions du musée et ses collections. Naviguez dans la boutique, sélectionnez vos articles et payez en toute sécurité. Bonne visite !

Voir la boutique

Librairie

Les éditions du Muséum : catalogues d'exposition, livres jeunesse et beaux-livres pour offrir ou se faire plaisir !

Papeterie

Une belle sélection de cartes postales, marques-pages et carnets pour sublimer vos écrits !

Souvenirs

Vous trouverez ici de quoi conserver un souvenir du Muséum et de vos expositions favorites...

Fermer

Vous êtes ici

Escale en Afrique du Sud

Retour
12192000La ville et le port du CapAu fond, la montagne de la Table. La ville et le port du Cap (Afrique du Sud), C.-A. Lesueur, 1804La ville et le port du CapAu fond, la montagne de la Table. La ville et le port du Cap (Afrique du Sud), C.-A. Lesueur, 1804Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/19030_det.jpg?itok=IpAq_7uMMuséum du Havre
1000810Homme d’Afrique, dit du MozambiqueLes scarifications de cet homme ne sont pas particulièrement renseignées. La position de ¾ est caractéristique des portraits classiques du début du 19ème siècle. Homme d’Afrique, dit du Mozambique, N.-M. Petit, 1804Homme d’Afrique, dit du...Les scarifications de cet homme ne sont pas particulièrement renseignées. La position de ¾ est...Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition_portrait/public/multimedia/19050-1_det.jpg?itok=2SJFSbN2Muséum du Havre
13612000Femme d’Afrique du SudEst inscrit sur le dessin : « Afrique australe – femme houswanaas ». On retrouve ici la position de ¾ caractéristique des portraits classiques du début du 19ème siècle. Le dessin initial est recouvert d’une feuille du même papier dans laquelle est ménagée une ouverture en forme de médaillon. Cette mise en page donne l’impression que l’on est face à dessins différents : le portrait « brut » et le même portrait mis en valeur, probablement dans la perspective de sa publication dans la Relation du Voyage. Femme d’Afrique du Sud, N.-M. Petit, 1804 Femme d’Afrique du SudEst inscrit sur le dessin : « Afrique australe – femme houswanaas ». On retrouve ici la...Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/19053-1_det.jpg?itok=krSCeTwOMuséum du Havre
1000772« Tablier » d’une femme d’Afrique du SudEn 1800, les savants de l’expédition ont connaissance d’une particularité physique que l’on pense spécifique à certaines femmes d’Afrique du Sud : l’allongement des grandes lèvres du sexe, appelé « tablier ». Lors de l’escale du Cap, Péron et Lesueur demandent à voir plusieurs femmes porteuses de cette particularité au sein d’un hôpital et les font poser pour étude. Ces femmes sont décrites comme différentes dans les rapports sexuels : les journaux de différents savants de l’expédition en témoignent. Petit évoque le récit de huit à dix de ses compagnons, tous témoins oculaires de cette singularité, « trop piquante, pour ne pas exciter la curiosité de la plupart des individus attachés à l’état-major de notre vaisseau ». L’haridon, médecin, évoque même « l’espèce d’orgasme dont cette partie, dit-on, est susceptible ». Le sujet est également discuté avec des Hollandais de la colonie. L’intérêt se veut scientifique, mais il répond d’évidence à un fantasme. On sait aujourd’hui que cette particularité n’est pas spécifique à cette région. Elle est peut-être simplement plus répandue et donc déjà identifiée à cette époque. « Tablier » d’une femme d’Afrique du Sud, C.-A. Lesueur, 1804« Tablier » d’une femme...En 1800, les savants de l’expédition ont connaissance d’une particularité physique que l’on...Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition_portrait/public/multimedia/19037-1_det.jpg?itok=GGqD9VMoMuséum du Havre
13752000Gnou d’AfriqueUn gnou vivant a été rapporté par l’expédition en France, comme d’autres spécimens d’histoire naturelle, offerts par le Gouverneur de la colonie à Madame Bonaparte et à l’Institut National. Gnou d’Afrique Connochaetes gnou (Zimmermann, 1780), C.-A. Lesueur, entre 1804 et 1810Gnou d’AfriqueUn gnou vivant a été rapporté par l’expédition en France, comme d’autres spécimens...Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/80136_det.jpg?itok=OPDndCQeMuséum du Havre
1000789Etude de gnou Etude de gnou Connochaetes gnou (Zimmermann, 1780), C.-A. Lesueur, 1804Etude de gnou Etude de gnou Connochaetes gnou (Zimmermann, 1780), C.-A. Lesueur, 1804Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition_portrait/public/multimedia/80138r_det.jpg?itok=8i7g45kYMuséum du Havre
12762000Babouins d’Afrique du SudBabouins d’Afrique du Sud Papio ursinus (Kerr, 1792), C.-A. Lesueur, entre 1804 et 1810Babouins d’Afrique du SudBabouins d’Afrique du Sud Papio ursinus (Kerr, 1792), C.-A. Lesueur, entre 1804 et 1810Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/80196_det.jpg?itok=hs0BJxzPMuséum du Havre

Escale en Afrique du Sud – Le Cap : janvier 1804

Les autorités hollandaises du Cap font bon accueil aux bateaux et les ravitaillent. Le Gouverneur offrira lors du départ des spécimens d’histoire naturelle pour Madame Bonaparte et l’Institut National. Ici encore, les habitants fournissent des animaux en échange d’objets divers - épingles, armes, miroirs.

Les manuscrits consignent des observations zoologiques, géographiques – descriptions de la montagne de la Table - et des observations sur ce qui est alors appelé le « tablier des femmes hottentotes » (allongement des grandes lèvres du sexe). Ce thème est alors déjà bien connu des Européens, par les récits d’exploration, contradictoires quoique se revendiquant toujours de l’observation. Le médecin général de la colonie donne accès à l’hôpital. Péron constate que nombre de femmes ne portent pas cette particularité. Il décrit, Lesueur dessine.

Venir au Muséum

Muséum d'histoire naturelle
Place du Vieux Marché
76600 LE HAVRE
Tél : 02 35 41 37 28
museum@lehavre.fr

Horaires

Ouvert du mardi au dimanche :
de 10h à 12h
de 14h à 18h
Fermé le jeudi matin et le lundi

Tarifs
5€ / 3€
Gratuit moins de 26 ans
Gratuit pour tous, le premier samedi du mois (sauf 07/10/17)

En savoir +

Base de données des collections

Up