Le Muséum de demain

Découvrez ici les projets à venir du Muséum !

Soutenir le musée

Il y a 1001 façons de soutenir le Muséum et sans doute une pour vous !

Informations pratiques

Trouvez en quelques clics réponses à toutes vos questions !

Fermer

Découvrez les expositions du muséum

Les expositions et événements du Muséum vous emmènent au plus près du monde animal, végétal et minéral : un voyage fascinant au cœur des sciences et de la découverte, pour toute la famille.

Voir tous les événements Voir toutes les expositions itinérantes
Fermer

Découvrez les collections du muséum

Nous avons sélectionné pour vous les plus beaux échantillons et trésors de nos réserves. Voyage dans le temps et autour du monde...découvrez ces collections !

Voir la base de données des collections

Biodiversité

Fermer

Découvrez les ressources du Muséum

Le Muséum met ici à votre disposition un ensemble de ressources multimédia dédiées au musée, ses activités, ses collections et à la culture scientifique. Pour réécouter une conférence, voir ou revoir la vidéo d'une exposition, découvrir nos éditions numériques et bien plus encore...

Voir toutes les ressources
Fermer

Découvrez la boutique du Muséum

Découvrez ici les éditions du Muséum, les articles de papeterie et souvenirs en lien avec les expositions du musée et ses collections. Naviguez dans la boutique, sélectionnez vos articles et payez en toute sécurité. Bonne visite !

Voir la boutique

Librairie

Les éditions du Muséum : catalogues d'exposition, livres jeunesse et beaux-livres pour offrir ou se faire plaisir !

Papeterie

Une belle sélection de cartes postales, marques-pages et carnets pour sublimer vos écrits !

Souvenirs

Vous trouverez ici de quoi conserver un souvenir du Muséum et de vos expositions favorites...

Fermer

Vous êtes ici

Vers les Terres Australes

Retour
12922000En tête des courriers de l’expédition, 1800 Un bandeau « Bonaparte Premier Consul » est entouré des deux termes « Liberté » et « Egalité ». La composition du motif se veut synthèse graphique des objectifs de l’expédition : les deux vaisseaux, le Géographe et le Naturaliste, des instruments de mesure, de navigation et du matériel de dessin. Le nom de l’expédition Voyage de découvertes est indiqué au bas de la composition. « Rien n’avoit été négligé pour que les approvisionnemens fussent abondans et de bonne qualité ; les magasins de la marine du Hâvre avoient été mis à la disposition de notre Commandant. (…) Des filtres de l’invention de Schmidt, des fourneaux aspirans, des moulins à bras, des appareils distillatoires, avoient été mis à bord de chacun des deux vaisseaux ; des instructions sanitaires du plus grand intérêt avoient été rédigées (…). Les artistes les plus distingués de la Capitale avoient exécuté nos nombreux instrumens d’astronomie, de physique, de météorologie, de géographie ; le nécessaire des chimistes, celui des peintres et des dessinateurs, étoient précieusement composés ; une bibliothèque nombreuse, formée des meilleurs ouvrages de marine, d’astronomie, de géographie, de physique, d’histoire naturelle et de voyages (…). Aux rivages lointains que nous allions visiter, appartenoient des peuples intéressans à connoître ; le Premier Consul voulut que, députés de l’Europe vers ces hommes ignorés, nous parussions au milieu d’eux comme des amis et des bienfaiteurs ». François Péron, Voyage de Découvertes aux Terres Australes, volume 1, p. 8-9 En tête des courriers de...Un bandeau « Bonaparte Premier Consul » est entouré des deux termes « Liberté » et «...Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/13039-1r_det.jpg?itok=VhNcQdhPMuséum du Havre
14952000Nuages, C.-A. Lesueur, 1800Est inscrit sur le dessin : « à bord du Géographe, après avoir passé la Ligne [l’Equateur] »Nuages, C.-A. Lesueur, 1800Est inscrit sur le dessin : « à bord du Géographe, après avoir passé la Ligne [l’Equateur] »Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/13004_det.jpg?itok=3YNS-AAcMuséum du Havre
13642000Le Géographe et le Naturaliste, C.-A. Lesueur, 1800Est inscrit sur le dessin : « Calme sous l’équateur – le Géographe & le Naturaliste sous la ligne Equile [équatoriale] ». « (…) dans la matinée, on a baptisé ceux qui n’avoient pas encore passé la ligne, un court moment de plaisir, nous a fait oublier un instant tous les Désagremens & mortifications que nous fait essuyer l’indigne homme, auquel le gouvernem a confié notre Existence (…) » Journal de François Désiré Breton, 22 frimaire an IX (13 décembre 1800), p. 24 (Archives Nationales, 5 JJ 57) Le Géographe et le Naturaliste,...Est inscrit sur le dessin : « Calme sous l’équateur – le Géographe & le Naturaliste sous la...Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition/public/multimedia/13037r_det.jpg?itok=8DCtWyWMMuséum du Havre
1000953Gastéropode pélagique de haute mer« Lors de notre passage de la ligne, nous pêchame le Petit animal (A) que nous avons trouvé décrit avec assez de justesse dans le voyage de La Pérouse par Mr de la Martinière, naturaliste dans l'expédition, mais le dessein qu'il en à donné m'a parru fort inexact, c'est pourquoi je m'en suis procuré un bien soigné ; il parait qu'à fur et mesure que cet animal grandit que le nombre de ces tentacules ou doigts augmente, car dans tous que nous avons pêché nous avons fait cette remarque. Mr de la Martinière ne l'avait qu'en bord de rivage, et nous nous l'avons jamais trouvé qu'en plaine mer ; on ne peut conserver cet animal moux et sans consistance - Il se décompose dans l'esprit de vin ?? Mon confrère de Zoologie le Cien Mauger et moy avions inventé une espèce de petite poche à maille fine enmanchée à un morceau de bois fort long, par ce moyen nous péchions tous ce qui passait le long du bord et cela nous mettait à même de pouvoir souvent présenter au Cdt Baudin quelques individus nouveaux de la famille des mollusques et autres gélatineux, que de suite il fesait dessiner » Manuscrit de Stalislas Levillain, n° 14040 (Le Havre, Muséum d’histoire naturelle) (transcription J. Bonnemains) Gastéropode pélagique [de haute mer], C.-A. Lesueur, 1800Gastéropode pélagique de haute...« Lors de notre passage de la ligne, nous pêchame le Petit animal (A) que nous avons trouvé...Agrandir l'imagehttp://www.museum-lehavre.fr/sites/default/files/styles/exposition_portrait/public/multimedia/14027_det.jpg?itok=a3bXBTnmMuséum du Havre

Vers les Terres Australes, 1800

En octobre 1800, le Géographe et le Naturaliste quittent le port du Havre avec à leur bord un équipage de deux cents hommes dont une vingtaine de savants. Leur destination est l’Australie (alors appelée Nouvelle-Hollande).

Cette expédition scientifique de Bonaparte porte un triple objectif : compléter la reconnaissance géographique des côtes de l’Australie, effectuer un inventaire des espèces animales et végétales qui y vivent, et décrire les populations rencontrées par l’écrit et par le dessin.

L’expédition est exceptionnelle en matière scientifique, et dramatique en matière humaine. Pendant les 4 années de l’expédition les difficultés de navigation, les conditions d’hygiène et les maladies provoquent de nombreux décès parmi les matelots et les savants. Le commandant Nicolas Baudin lui-même meurt à l’Île Maurice le 16 septembre 1803.

Pourtant, la moisson scientifique est exceptionnelle : les côtes sud australiennes sont désormais parfaitement connues et plus de 100.000 échantillons sont rapportés, parmi lesquels des animaux et plantes vivants qui s’acclimateront au Muséum de Paris et au château de la Malmaison, résidence de Joséphine Bonaparte. Quant aux échantillons inertes et aux dessins, ils sont aujourd’hui essentiellement conservés au Muséum de Paris et au Muséum du Havre.

La fin du Voyage, 1804

Le Géographe arrive à Lorient le 25 mars 1804. Etienne Geoffroy Saint-Hilaire reçoit les collections au nom du Muséum de Paris. Elles s’ajoutent aux collections rapportées par le Naturaliste en 1803 et par les premiers ensembles de Timor envoyés à Paris dès 1800.

 

« Plus de cent mille échantillons d’animaux, d’espèces grandes et petites la composent : elle a déjà fourni plusieurs genres importans ; il en reste bien davantage encore à faire connoître, et le nombre des espèces nouvelles, d’après le rapport des professeurs du Muséum, s’élève à plus de deux mille cinq cents. Si l’on se rappelle maintenant que le deuxième voyage de Cook, le plus brillant en ce genre qui eût été fait jusqu’à ce jour, n’en a cependant pas fourni plus de deux cent cinquante, et que tous les voyageurs réunis de Carteret, de Wallis, de Furneaux, de Méares, de Vancouver lui-même, n’en ont pas tous ensemble produit un nombre aussi grand ; si l’on observe qu’il en est de même de toutes les expéditions françoises, il en résulte que MM. Péron et Lesueur auront eux seuls plus fait connoître d’animaux nouveaux, que tous les naturalistes voyageurs de ces derniers temps »

(Rapport fait au gouvernement par l’Institut de France sur le Voyage de découvertes aux Terres Australes. Extrait du procès-verbal de la classe des sciences physiques et mathématiques, Séance du lundi 9 juin 1806).

 

Plus de 100000 échantillons sont répertoriés, un ensemble impressionnant en quantité et en qualité. L’ensemble est divisé entre les différents domaines des sciences, dans différents laboratoires. Ce qui heurte la lisibilité réelle des résultats de l’expédition.

La publication officielle des résultats de l’expédition, confiée à François Péron, commence dès 1807. Jusqu’en 1824, cette publication s’enrichit, se modifie. Parallèlement aux textes de récit et aux dessins, l’Atlas des cartes publié en 1811 arrête officiellement la cartographie de la zone sud-est de l’Australie, élément important dans l’expression de la rivalité franco-anglaise d’alors.

Venir au Muséum

Muséum d'histoire naturelle
Place du Vieux Marché
76600 LE HAVRE
Tél : 02 35 41 37 28
museum@lehavre.fr

Horaires

Ouvert du mardi au dimanche :
de 10h à 12h
de 14h à 18h
Fermé le jeudi matin et le lundi

Tarifs
5€ / 3€
Gratuit moins de 26 ans
Gratuit pour tous, le premier samedi du mois

En savoir +

Base de données des collections

Up