Aller au contenu principal

Escale en Afrique du Sud – Le Cap : janvier 1804

Les autorités hollandaises du Cap font bon accueil aux bateaux et les ravitaillent. Le Gouverneur offrira lors du départ des spécimens d’histoire naturelle pour Madame Bonaparte et l’Institut National. Ici encore, les habitants fournissent des animaux en échange d’objets divers - épingles, armes, miroirs. 

Escale en Afrique du Sud – Le Cap : janvier 1804

 

Les autorités hollandaises du Cap font bon accueil aux bateaux et les ravitaillent. Le Gouverneur offrira lors du départ des spécimens d’histoire naturelle pour Madame Bonaparte et l’Institut National. Ici encore, les habitants fournissent des animaux en échange d’objets divers - épingles, armes, miroirs.

Les manuscrits consignent des observations zoologiques, géographiques – descriptions de la montagne de la Table - et des observations sur ce qui est alors appelé le « tablier des femmes hottentotes » (allongement des grandes lèvres du sexe). Ce thème est alors déjà bien connu des Européens, par les récits d’exploration, contradictoires quoique se revendiquant toujours de l’observation. Le médecin général de la colonie donne accès à l’hôpital. Péron constate que nombre de femmes ne portent pas cette particularité. Il décrit, Lesueur dessine.

 

BAGLIONE Gabrielle,  CREMIERE Cédric, Charles- Alexandre Lesueur : Peintre voyageur, un trésor oublié : Conti, Septembre 2009, 399 pages.

Vous accueille du mardi au dimanche
10h - 12h / 14h - 18h

Place du vieux Marché, 76600 Le Havre

Téléphone : 02 35 41 37 28
Courriel : museum@lehavre.fr

Gardez
le contact

inscrivez-vous à a newsletter