Aller au contenu principal

Les Antilles - Voyage vers New York

Lorsque Lesueur et Maclure font escale aux Antilles fin décembre 1815, Lesueur dessine des plantations : on y reconnaît des esclaves noirs. Les bords de mer constituent un lieu intense de collecte d’animaux marins et l’intérieur des terres dévoile des roches volcaniques et basaltiques. 

Les Antilles - Voyage vers New York

 

La présence française aux Antilles remonte au 17ème siècle, par l’installation de comptoirs et des prises de possession de terres par le pouvoir royal ou des personnages fortunés. Sous Louis XIV, Colbert organise la Compagnie des Indes occidentales pour briser la toute puissance commerciale hollandaise.

Au 18ème siècle les îles deviennent un centre important de la traite des Noirs : Antillais et Africains déportés. Après la Guerre de Sept Ans (1757-1763), la domination anglaise relaie la domination française. L’apparition du concept de race participe de la justification de l’esclavage.

Le 19ème siècle voit cependant la suppression progressive de l’esclavage par les pays colonisateurs : Angleterre, Suède, Pays-Bas, France, Espagne. 1873 marque la fin de l’esclavage aux Antilles, après plus de trois siècles et demi de pratique.

Lorsque Lesueur et Maclure font escale aux Antilles fin décembre 1815, Lesueur dessine des plantations : on y reconnaît des esclaves noirs.

Les bords de mer constituent un lieu intense de collecte d’animaux marins et l’intérieur des terres dévoile des roches volcaniques et basaltiques.

Le départ pour les Etats-Unis a lieu le 23 avril 1816. Les eaux du golfe du Mexique offrent encore nombre d’espèces marines.

 

BAGLIONE Gabrielle,  CREMIERE Cédric, Charles- Alexandre Lesueur : Peintre voyageur, un trésor oublié : Conti, Septembre 2009, 399 pages.

Vous accueille du mardi au dimanche
10h - 12h / 14h - 18h

Place du vieux Marché, 76600 Le Havre

Téléphone : 02 35 41 37 28
Courriel : museum@lehavre.fr

Gardez
le contact

inscrivez-vous à a newsletter