Aller au contenu principal

Les bateaux à vapeur

Dès son arrivée aux Etats-Unis en 1816, Lesueur s’intéresse à ce sujet à la demande de son père, Jean-Baptiste Denis Lesueur. Armateur du Havre, celui-ci souhaite implanter sur la Seine une compagnie de bateaux à vapeur. 
Lesueur emprunte de nombreux bateaux à vapeur pour ses trajets entre Etats, notamment sur l’Ohio, la Wabash et le Mississippi. 

Les bateaux à vapeur


Dès son arrivée aux Etats-Unis en 1816, Lesueur s’intéresse à ce sujet à la demande de son père, Jean-Baptiste Denis Lesueur. Armateur du Havre, celui-ci souhaite implanter sur la Seine une compagnie de bateaux à vapeur. Son fils décrit donc précisément dans les courriers qu’il adresse à son père les différents types de bateaux à vapeur qu’il voit évoluer sur les fleuves en distinguant leurs usages : descendre, remonter ou traverser les fleuves, transporter des hommes, des animaux ou des marchandises.

Lesueur emprunte de nombreux bateaux à vapeur pour ses trajets entre Etats, notamment sur l’Ohio, la Wabash et le Mississippi. Ses trajets sont motivés par ses excursions scientifiques et par la nécessité de se rendre régulièrement à la Nouvelle-Orléans pour signer son certificat de vie (nécessaire à l’obtention de sa pension) et envoyer des caisses de spécimens vers le Muséum de Paris. 

 

BAGLIONE Gabrielle,  CREMIERE Cédric, Charles- Alexandre Lesueur : Peintre voyageur, un trésor oublié : Conti, Septembre 2009, 399 pages.

Vous accueille du mardi au dimanche
10h - 12h / 14h - 18h

Place du vieux Marché, 76600 Le Havre

Téléphone : 02 35 41 37 28
Courriel : museum@lehavre.fr

Gardez
le contact

inscrivez-vous à a newsletter