Aller au contenu principal

Obsidienne

Donateur / collecteur : Serge Henry
Type de roche : roche magmatique volcanique

Age : inconnu
Provenance : inconnue

Dite « Verre de volcan », l’obsidienne doit son nom au général romain Obsius qui rapporta à Rome pour la première fois un échantillon récolté en Ethiopie.

C’est une roche volcanique effusive compacte et vitreuse qui est riche en silice. Il existe plusieurs sortes d’obsidiennes, selon la composition chimique de la roche.

Verte, brune, grise ou noire, elle a, selon son exposition à la lumière, des reflets parfois argentés ou dorés et, plus rarement, toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, effet dû à de fines particules d’hématite ou de magnétite.

L’obsidienne est une roche qui a refroidie rapidement. La conséquence de ce refroidissement est que la roche n’a pas eu le temps de cristalliser : on la qualifie alors d’amorphe.

Certaines obsidiennes sont dites à « flocons de neige » car elles contiennent des cristaux blancs rayonnant (cristobalite). Les « larmes d’Apache » sont des petits galets d’obsidienne arrondis lors de leurs transports dans le sable de rivières. L’obsidienne acajou est une variété « rouille » à taches marron ou noires, couleur due à des traces métalliques.

L’utilisation de cette roche est, depuis l’époque préhistorique, réservée d’abord à des outils coupants mais aussi à la sculpture, notamment au Mexique.

Provenances : Iles Eoliennes (Sicile, Italie), Anatolie (Turquie), Islande, Java, Japon, USA, Mexique, Auvergne (France)

  • Composition : silicates variés. Fusion à 1300°C
  • Dureté : 5-6
  • Densité : 2-3

Vous accueille du mardi au dimanche
10h - 12h / 14h - 18h

Place du vieux Marché, 76600 Le Havre

Téléphone : 02 35 41 37 28
Courriel : museum@lehavre.fr

Gardez
le contact

inscrivez-vous à a newsletter