Aller au contenu principal

Numérithèque

Lesueur et Le Havre, livre numérique
Livres numériques

Lesueur et Le Havre

Catalogue de l'exposition

Editeur : Muséum d'histoire naturelle - Ville du Havre
Auteur(s) : Gabrielle Baglione - Cédric Crémière, 2007

Télécharger - pdf - 5.76 Mo

L’exposition «Lesueur et Le Havre» (2007) présentait une mise en parallèle de dessins et de photographies sur le thème du Havre : le littoral, la falaise de la Hève et la ville.

Les photographies sont issues du fonds iconographique des Musées Historiques du Havre, regards portés sur le Havre de la fin du XIXe siècle à 2007. Une campagne de photographie a également été menée dans le cadre de ce projet d’exposition.

Des dessins de Lesueur (1808-1814 et 1837-1846) aux images contemporaines, Le Havre montre ainsi ses constantes et ses évolutions dans ce livre richement illustré.

Les trois volets de L’exposition

  • Portrait d’un territoire - Le littoral

Charles-Alexandre Lesueur dessine Le Havre dès son retour du Voyage de découvertes aux Terres Australes (1800-1804), jusqu’à son départ pour les États-Unis (1815) puis à son retour en France (1837). Les aspects physiques de la côte et les activités humaines qui y sont associées remplissent des carnets de dessins, aujourd’hui souvent dissociés en planches.

Les cabanes de douaniers implantées sur la falaise attestent du rôle de frontière de la ville. La présence militaire est également lisible sur le territoire urbain.

 

  • Le « bout du monde » - La falaise de la Hève

Le cap de la Hève est pour Lesueur un lieu de promenade fréquent. Il dessine l’érosion de la falaise due aux vents et aux marées. Cette érosion met à jour des fossiles des périodes anciennes. Les marées et les vents d’ouest entraînent les galets vers la ville et le port. Pour les retenir, des épis sont régulièrement implantés le long du littoral. Ce sont de petites digues de pieux et perches plantés contre lesquels s’amassent les galets, le sable et les algues. Lesueur soulignait leur importance dans les années 1840, et la commune de Sainte-Adresse poursuit actuellement le remplacement et la consolidation de ces épis.

 

  • vivre au Havre - La ville et son port

S’il dessine assez peu la ville, Lesueur n’a pu que constater les profonds changements du Havre à son retour des États-Unis. La progression du commerce maritime a nécessité l’agrandissement du port et la création en 1820 du bassin du Commerce. Les bateaux à voile du XIXe siècle étaient consacrés à la pêche et au transport des marchandises ; ils sont désormais tournés vers la plaisance. L’utilisation des ressources du littoral (ramassage de l’argile destiné à la fabrication des briques), se poursuit jusqu’à la première moitié du XXe siècle. La ville s’est étendue: les remparts, désormais cerclés par l’urbanisme, n’ont plus de rôle militaire. Des industries sont implantées (coton, huile de baleine, métallurgie navale), et des bâtiments, civils, commerciaux et religieux, sont créés. L’espace urbain s’aménage : l’éclairage au gaz apparaît, des trottoirs sont construits rue de Paris en 1838.

Vous accueille du mardi au dimanche
10h - 12h / 14h - 18h

Place du vieux Marché, 76600 Le Havre

Téléphone : 02 35 41 37 28
Courriel : museum@lehavre.fr

Gardez
le contact

inscrivez-vous à a newsletter