Aller au contenu principal

Le Havre

Originaire du Havre, Charles-Alexandre Lesueur y revient pendant quelques mois en 1808. Il entreprend une étude géologique et paléontologique des falaises de la Hève, à Sainte-Adresse, commune jouxtant Le Havre. Il poursuivra ces travaux lors d’un autre long séjour en 1814 puis à son retour des Etats-Unis, à partir de 1837.

Lesueur et Le Havre

Originaire du Havre, Charles-Alexandre Lesueur y revient pendant quelques mois en 1808. Il entreprend une étude géologique et paléontologique des falaises de la Hève, à Sainte-Adresse, commune jouxtant Le Havre.

Il poursuivra ces travaux lors d’un autre long séjour en 1814 puis à son retour des Etats-Unis, à partir de 1837. Parallèlement, il poursuit ses travaux sur les invertébrés marins, essentiellement les méduses, aux côtés de François Péron.

Lesueur semble assez peu s’intéresser à la ville elle même, préférant se concentrer sur son port.

La falaise de La Hève

Le Cap de la Hève est connu pour les nombreux fossiles du Jurassique et du Crétacé (120 à 60 millions d’années) qu’elle abrite.

Lesueur s’y intéresse dès 1814 et y poursuit ses travaux entre 1837 et 1845. L’observation très suivie du site lui permet de comprendre son évolution : l’érosion due aux marées et aux vents met à jour régulièrement, encore aujourd’hui, de très nombreux fossiles.

Lesueur élabore une lithographie synthèse de ce site, présentant à la fois des vues d’ensemble et des dessins des fossiles régulièrement découverts. Ce travail est salué par l’Académie des Sciences, où il est présenté en 1844.

 

BAGLIONE Gabrielle,  CREMIERE Cédric, Charles- Alexandre Lesueur : Peintre voyageur, un trésor oublié : Conti, Septembre 2009, 399 pages.

Vous accueille du mardi au dimanche
10h - 12h / 14h - 18h

Place du vieux Marché, 76600 Le Havre

Téléphone : 02 35 41 37 28
Courriel : museum@lehavre.fr

Gardez
le contact

inscrivez-vous à a newsletter