Aller au contenu principal

Tasmanie

Les bateaux quittent Timor pour la Terre de Diémen le 13 novembre 1801. Près de vingt personnes sur chaque bateau sont malades, et on déplore le décès des zoologistes Levillain et Mauger et de l’aide-jardinier Sautier. Baudin poursuit malgré tout l’exploration de la Tasmanie et des îles qui en bordent la côte sud-est.

Deux mois en Tasmanie, de janvier à mars 1802


Les bateaux quittent Timor pour la Terre de Diémen le 13 novembre 1801. Près de vingt personnes sur chaque bateau sont malades, et on déplore le décès des zoologistes Levillain et Mauger et de l’aide-jardinier Sautier.

Baudin poursuit malgré tout l’exploration de la Tasmanie et des îles qui en bordent la côte sud-est.

Le Canal d’Entrecasteaux est riche de forêts et d’oiseaux, en contraste avec les côtes plus hostiles. De nombreuses cartes sont établies, notamment avec des noms liés à l’expédition (presqu’île Péron sur l’île Maria, détroit du Géographe par exemple).

Les « Naturels » sont décrits comme tantôt hostiles ou accueillants. Péron et Petit en établissent des portraits. Ceux  des femmes sont parfois misérabilistes et l’interaction avec les matelots est symbolique dans le contact.

« Dans toutes les circonstances où nous avons rencontré des femmes, nous avons remarqué qu’elles ne manquaient jamais de se retirer à l’écart, pour faire leur toilette, qui consiste à piler du charbon et à s’embarbouiller leur figure avec leur salive. Si ces belles dames avaient consulté notre goût, il est probable qu’elles se seraient dispensées de faire tant de frais pour nous plaire. D’après un usage aussi bizarre, l’on voit que les nouveaux hollandais attachent une idée singulière à la beauté des femmes : Vénus de ce pays  tient, sans doute, sa cour, dans quelques mines de charbon. »

Pierre-Bernard Milius, Journal de voyage, p.35. Transcription : P. Hauguel avec l’autorisation de M. Shand Kidd

 

BAGLIONE Gabrielle,  CREMIERE Cédric, Charles- Alexandre Lesueur : Peintre voyageur, un trésor oublié : Conti, Septembre 2009, 399 pages.

Vous accueille du mardi au dimanche
10h - 12h / 14h - 18h

Place du vieux Marché, 76600 Le Havre

Téléphone : 02 35 41 37 28
Courriel : museum@lehavre.fr

Gardez
le contact

inscrivez-vous à a newsletter